La callosité, aussi appellée corne ou hyperkératose, est un épaississement de la couche superficielle de la peau (couche cornée). Elle peut être d’origine héréditaire ou mécanique. Ainsi, la callosité apparaît sous un point de pression ou de friction sur la peau.

Les cors, les durillons et les callosités sont souvent le résultat d’une anomalie posturale lors de la marche (appui trop important sur l’avant-pied ou sur la partie extérieure de la plante par exemple…) et/ou du port de chaussures mal adaptées à une marche intensive (haut-talons et chaussures à bout pointu notamment).



Callosité

Épaississement diffus de la couche cornée du pied. Couleur allant du jaune au brun,  elle est habituellement indolore. Cependant, chez certains, elle peut s’avérer inconfortable (sensations d'échauffement) voir même douloureuse selon l’étendue, l’épaisseur et la localisation.

 


Fissures

Lésions de la peau secondaire au manque d’élasticité de la callosité. Elles sont douloureuses si elles traversent l’épiderme (rougeur et saignement). La peau souvent sèche "craque et une plaie se forme. Lorsque non traitées, une infection peut apparaitre.

Heel Cracks

 

Cor

Callosité très dense avec centre jaune transparent, douloureux. On le retrouve sur le côté du petit orteil, sur le dessus des orteils et sous les pieds. Ces cors n’ont pas de racine, mais plutôt un centre très dense qui est la cause de la douleur associée.

 


Oeil de perdrix

Callosité dense au contour blanc (macération) que l’on retrouve entre les orteils. Causée par la friction entre les phalanges des orteils déformées, elle est amplifiée par des souliers étroits.

Oeil Perdix
        


Traitement

Dans tous les cas, la callosité doit être retirée. Il existe quelques façons comme la pierre ponce, la râpe, et l’acide salicylique retrouvée en pharmacie. La façon la plus efficace et la moins irritante pour la peau saine environnante est l’utilisation du bistouri.  La crème hydrantante à tous les soirs est un bon moyen de ralentir la formation des callosités et empêcher les fissures et la xérose (sécheresse de la peau). Elle est cependant à proscrire entre les orteils.

 


Conseils :

  •     Porter des chaussures larges, confortables et souples (en toile ou en cuir souple...) et éviter les haut talons (plus de 4 cm) et les chaussures à bout pointu
  •     Décaper légèrement et avec prudence au moyen d'une pierre ponce humide les callosités et les cors
  •     Hydrater la peau des pieds avec une crème hydratante
  •     Porter des pansements médicaux protecteurs
  •     S’il existe un défaut d’appui lors de la marche ou une anomalie posturale, port de semelles orthopédiques ou d'orthèses (moulage silicone permettant de rééquilibrer les positions des orteils notamment) réalisés par un pédicure podologue

Pourquoi signer la pétition des podologues?

 

Actuellement, quand vous consulter un pédicure-podologue, avec une ordonnance de votre médecin, la prise en charge par la sécurité sociale des soins de pédicurie est d'à peine un euro (1€) et une paire de semelles orthopédiques de maximum vingt-huit euros (28€). Le restant est à votre charge.


Une misère alors que les actes des autres professionnels de santé (médecins, kinésithérapeutes, infirmiers, orthophoniste, etc...) sont remboursés à hauteur minimum de 60% par la CPAM !
Pour info, selon les régions, le coût d'un soin varie de 25 à 50 euros et une paire de semelles, examen clinique inclus, entre 90 et 180 euros.

Rien ne justifie une telle inégalité, cela fait des années que ça dure, il est temps de se manifester et ce n'est qu'en nombre que nous pourrons nous faire entendre.

 

Que vous soyez patient ou non, merci d'accepter de signer la pétition afin que les pédicures-podologues et les personnes ayant besoin de leur compétences soient enfin considérés à leur juste valeur.

> > >  Cliquez sur ce texte pour lire et signer la pétition des podologues

Aller au haut