Un enfant qui apprend à marcher reçoit de nombreuses information sensitives de la plante des pieds. Les chaussures, notamment celle dont la semelle est rigide, peuvent rendre la marche difficile. Le jeune enfant n'a besoin de chaussures qu'une fois qu'il commence à marcher,  et uniquement pour se protéger d'objets blessants . Vous pouvez le laisser marcher pieds nus régulièrement pour l'aider à développer son équilibre, sa coordination et sa posture.

pieds d'enfant

 

Conseils sur le chaussage

  • Chaussures confortables, d'une largeur suffisante en largeur comme en longueur
  • Semelles souples
  • Un contrefort ferme pour maintenir la cheville
  • Lacets ou scratch pour éviter les mouvements excessifs et le glissement du pied dans la chaussure

 

Pied plat

Les premières années, le pied de l'enfant est plat; ceci est du à une tonicité musculaire encore peu developpée,un tissu de graisse en grande quantité, et une grande laxité ligamentaire. Avec la maitrise de la marche, les ligaments et les muscles se renforcent et le tissu de graisse devient moins apparent. Aux alentours de 5 ans, votre enfant devrait avoir une arche médiale visible.

 

Pieds qui tournent vers l'intérieur

Il est courant chez le jeune enfant d'avoir un ou les deux pieds tournés vers l'intérieur.Dans la plupart des cas, c'est juste le signe d'une posture et d'un équilibre en développement, et cela se résoud sans intervention extérieure entre 3 et 5 ans. Cependant, si la rotation est sévère, semble toucher aussi bien la jambe que la hanche, ou qu'aucune modification n'a eu lieu à partir de deux ans, prenez rendez-vous chez votre médecin. Une rotation excessive peut causer différents problèmes, au niveau de la hanche par exemple.

 

Pieds qui tournent vers l'extérieur

 Cela arrive plutôt chez les enfants nés prématurément. En général, cela se résoud tout seul, mais n'hésitez pas à voir un spécialiste si vous vous sentez inquiet.

 

Signes qui doivent vous inciter à consulter un spécialiste

  • Un ongle incarné
  • Une déformation quelconque
  • Une raideur du pied
  • Une boiterie, des chutes fréquentes
  • L'enfant se plaint de douleur en se déplacant
  • Une rotation importante des pieds
  • Des pieds plats après 5 ans
  • Un soudain changement dans la façon de marcher
  • Si l'enfant ne marche toujours pas après deux ans

 

Qui peut vous aider?

  • Votre médecin
  • Un pédiatre
  • Un pédicure-podologue
  • Un kinésithérapeute

Pourquoi signer la pétition des podologues?

 

Actuellement, quand vous consulter un pédicure-podologue, avec une ordonnance de votre médecin, la prise en charge par la sécurité sociale des soins de pédicurie est d'à peine un euro (1€) et une paire de semelles orthopédiques de maximum vingt-huit euros (28€). Le restant est à votre charge.


Une misère alors que les actes des autres professionnels de santé (médecins, kinésithérapeutes, infirmiers, orthophoniste, etc...) sont remboursés à hauteur minimum de 60% par la CPAM !
Pour info, selon les régions, le coût d'un soin varie de 25 à 50 euros et une paire de semelles, examen clinique inclus, entre 90 et 180 euros.

Rien ne justifie une telle inégalité, cela fait des années que ça dure, il est temps de se manifester et ce n'est qu'en nombre que nous pourrons nous faire entendre.

 

Que vous soyez patient ou non, merci d'accepter de signer la pétition afin que les pédicures-podologues et les personnes ayant besoin de leur compétences soient enfin considérés à leur juste valeur.

> > >  Cliquez sur ce texte pour lire et signer la pétition des podologues

Aller au haut