La posturologie étudie la position d'une personne debout, son l'équilibre, sa stabilité.

Cette analyse permet de déterminer s'il existe des dysfonctionnements du système postural et de proposer un traitement en fonction du capteur source du problème (les pieds, les yeux, l'oreille interne, la bouche, la peau, les systèmes musculaire et articulaire).

Si une douleur apparait, au départ, votre corps tente de compenser pour atténuer/effacer la douleur (épaule plus haute, rotation du bassin, scoliose, rotation de tête limitée,...), cependant, cette capacité à compenser n'est que temporaire, et sans prise en charge, votre posture et/ou votre équilibre seront perturbés ce qui se traduira par divers symptomes tels que :

  • douleurs musculaires/articulaires pouvant toucher l'ensemble du corps
  • tendinites
  • céphalées/migraines
  • certains types de vertiges, perte d'équilibre
  • fibromyalgie
  • dyslexie
  • etc...

 

 

Qui pratique la posturologie?

Le posturologue peut-être n'importe quel professionnel de santé ayant choisi de se spécialiser en posturologie : dentiste, ophtalmologue, podologue, ostéopathe, kinésithérapeute,  O.R.L, orthophoniste, orthoptiste...

La posturologie a pour but d'effectuer une "reprogrammation posturale" c'est-à-dire envoyer en permanence des informations au corps dans le but d'intégrer un schéma corporel plus stable. Ceci  se fera par l'intermédiaire de semelles posturales chez le podologue, de gouttières chez le dentiste, de prismes chez l'ophtalmologue, de la rééducation chez le kinésithérapeute/l'ostéopathe/l'orthoptiste, etc...

 

Attention : la posturologie traite les troubles fonctionnels et non organiques. 

La pathologie organique signifie qu'un organe ou un tissu est malade et souffre d'une altération anatomique; des lésions sont bien visible à l'examen clinique et aux examens complémentaires (radio, scanner, IRM,...). Par exemple : tumeur cancereuse, rupture d'un tendon,...
La pathologie fonctionnelle est une anomalie de fonctionnement d'un organe ou un tissu alors qu'il est pourtant en bon état (pas de lésions visibles, les examens complémentaires sont normaux).
Bien sur, une pathologie fonctionnelle peut aboutir à de l'organique.

 

 

Les semelles posturales

Au cours du bilan postural chez votre podologue-posturologue, celui-ci  pratiquera différents tests afin de cerner l'entrée perturbée, si ce sont les pieds, il vous proposera une paire de semelles posturales à porter dans vos chaussures tous les jours.

Ensuite, un deuxième rendez-vous aura lieu un à deux mois plus tard afin de contrôler l'évolution de votre posture/équilibre, pour permettre d'évaluer l'efficacité du traitement et le modifier si nécessaire.

Ce type de semelles a l'avantage d'être facile à porter car extrêmement fines (les éléments inclus dans la semelles varient de 1 à 4 millimètres environ, rarement plus). Ces éléments, en fonction de leur localisation, vont stimuler des capteurs (entre autres, les barocepteurs sensibles à une pression de moins d'un gramme ! ) situés dans la peau et envoyer des informations au sytème nerveux central qui réagira par voie réflexe en modifiant la posture.

 

 

Les semelles biomécaniques

Bien entendu, les semelles dites "classiques", thermoformées ou non, ne sont pas à exclure, elles sont adaptées en cas de problème biomécanique tels que :

  • des hyperpressions sur le pied provoquant des cors/durillons
  • une malformation du pied (griffes d'orteils, hallux valgus)
  • une inégalité des membres inférieurs
  • un genu varum ou valgum (genoux en X ou arqués)
  • syndrome de Morton

 

Si vous souhaitez mieux comprendre la posturologie, n'hésitez pas à visiter le site de l'association de posturologie internationale à cette adresse : http://www.posturologie.asso.fr/API/Accueil.html

Pourquoi signer la pétition des podologues?

 

Actuellement, quand vous consulter un pédicure-podologue, avec une ordonnance de votre médecin, la prise en charge par la sécurité sociale des soins de pédicurie est d'à peine un euro (1€) et une paire de semelles orthopédiques de maximum vingt-huit euros (28€). Le restant est à votre charge.


Une misère alors que les actes des autres professionnels de santé (médecins, kinésithérapeutes, infirmiers, orthophoniste, etc...) sont remboursés à hauteur minimum de 60% par la CPAM !
Pour info, selon les régions, le coût d'un soin varie de 25 à 50 euros et une paire de semelles, examen clinique inclus, entre 90 et 180 euros.

Rien ne justifie une telle inégalité, cela fait des années que ça dure, il est temps de se manifester et ce n'est qu'en nombre que nous pourrons nous faire entendre.

 

Que vous soyez patient ou non, merci d'accepter de signer la pétition afin que les pédicures-podologues et les personnes ayant besoin de leur compétences soient enfin considérés à leur juste valeur.

> > >  Cliquez sur ce texte pour lire et signer la pétition des podologues

Aller au haut