Le soin de pédicurie est-il remboursé par la sécurité sociale?

Le remboursement par votre Caisse Primaire d'Assurance Maladie nécessite la délivrance d'une prescription médicale.

Ce remboursement représente moins d'un euro, cependant certaines mutuelles proposent une prise en charge partielle ou totale des soins, pensez à vous renseigner au préalable.

 

Complémentaire santé solidaire (C2S) et soin de pédicurie :

La pédicurie ne fait pas partie du panier de soin pris en charge, une avance de frais sera donc à effectuer pour la partie dépassement d'honoraires :

> soit le prix de la consultation moins le tarif conventionnel de l'assurance maladie ( ce dernier est de 1,26€)

A savoir : il est possible de constituer un dossier de « demande d'aide financière » auprès de l'assurance maladie que vous pouvez retrouver sur votre compte Ameli (sous condition d'acceptation par la commission).

Prise en charge du patient diabétique :

Si vous êtes considéré comme diabétique à risque, la Sécurité sociale prend en charge quelques séances selon votre grade (à ne pas confondre avec le type 1 ou 2) :

  • pas de prise en charge pour un diabète à risque de grade 0 ou 1;
  • Pour les patients à risque de grade 2, le forfait annuel de prévention des lésions des pieds (POD) comprend 5 séances de soins de prévention au maximum.
  • Pour les patients à risque de grade 3, le forfait annuel de prévention des lésions des pieds (POD) comprend 8 séances de soins de prévention au maximum pour un patient présentant une plaie du pied diabétique en cours de cicatrisation, et 6 séances de soins de prévention pour un patient ne présentant pas de plaie du pied du patient diabétique.

Vos séances sont prescrites par votre médecin traitant ou votre diabétologue et réalisées par un pédicure-podologue conventionné.

La gradation est faite par votre médecin qui doit alors l'indiquer sur l'ordonnance ainsi que le nombre de séances à réaliser.

 

330x466 Images Modele Ordonnance Diabetique

Pour en savoir plus :

Faire examiner ses pieds par son médecin au moins 1 fois par an est important lorsqu'on a un diabète.

Votre médecin :

- vérifie la sensibilité des pieds et des jambes.
- Il étudie votre capacité à sentir le contact, la pression, les vibrations, les variations de température, etc. Il utilise pour cela un diapason pour tester la sensibilité aux vibrations. Il peut également utiliser un monofilament (filament en plastique) pour tester la sensibilité au contact. Les zones d'application du filament sont notées et définissent ainsi la perte de sensibilité ;
- contrôle la circulation du sang dans vos jambes et vos pieds.
- Il vérifie que les pouls sont bien perçus. Il peut éventuellement calculer la différence de tension artérielle entre la cheville et le bras (aussi appelée index de pression systolique ou IPS), pour détecter la présence d’une atteinte des artères ;
- recherche la présence d'anomalies ou de blessures aux pieds.
- Il regarde comment le pied se positionne à la marche et recherche d’éventuelles déformations des pieds, des lésions, des signes d’infection bactérienne ou par des champignons microscopiques (mycose de la peau), des anomalies au niveau des ongles ou des modifications de la peau ;
vérifie que vos chaussures sont adaptées.
- Si nécessaire, il peut aussi vous prescrire des semelles ou des chaussures orthopédiques (ou un autre type d’appareillage) pour faciliter votre marche.

À l’issue de la consultation, le médecin évalue le risque de lésion de vos pieds. Ce risque se traduit par un grade.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer