Les semelles posturales ont une action neurosensorielle, en stimulant des capteurs situés sous la plante du pied. Ces capteurs sont sensibles à une pression inférieure à 1 gramme, ils simulent une augmentation de pression  à l'endroit où ils sont placés.

Ceci va créer l'envoi d'un message via les nerfs jusqu'au cerveau, qui enverra à sont tour une information qui modifiera le tonus des chaines musculaires et par conséquence la posture.

Pour une action durable, le port des semelles doit être systématique : plus vous les porterez, plus longtemps les effets sur votre équilibre et votre posture resteront.

L'avantage des semelles posturales est de pouvoir être porter dans quasiment toutes les chaussures car elles sont extrement fines (éléments allant de 1 à 4 millimères).

 

Il est toutefois possible de mélanger sur une paire de semelles des éléments posturaux et des éléments biomécaniques en fonction de l'examen clinique. Vous pouvez présenter un troubles de la posture associés à des troubles statiques :

  • pied supinateur ou pronateur
  • genoux en valgum (en X ) ou varum ( les jambes arquées)
  • pieds creux ou pieds plats
  • inégalité de longueur des membres inférieurs
  • cors et durillons
  • etc...